Accueil
Colloque d’Ethologie du Cheval à Namur

Intervenants lors des Colloques

 

Orateurs :




En collaboration avec l'Université de Namur

Yves Bertrand, in memorandum, Médecin anesthésiste réanimateur, propriétaire de chevaux et cavalier. En 2009, il a suivi le DU d'éthologie équine de Rennes et était un véritable passionné du comportement du cheval et de sa relation avec l’homme. Décédé en octobre 2009, il est l’initiateur de ce colloque.


Anouck Haverbeke
Dr. Anouck Haverbeke a obtenu son diplôme en Médecine Vétérinaire à l'Université de Gand (UGent, Belgique) en 2001. Son intérêt pour l'Ethologie était déjà très marqué pendant ses études. Ce qui lui a permis d’étudier, pendant son travail de fin d'études, le comportement équin à l'Université de Madrid (UCM, Espagne).

Entre 2003 et 2009, elle a fait de la recherche avec la collaboration de la Défense Belge et l'Université de Namur (UNamur, Belgique). En 2009, elle a obtenu sa thèse de doctorat en Ethologie avec succès. Ce projet fut perçu comme point de départ important pour future recherche, apportant des améliorations importantes au niveau de l'achat, entraînement et usage des chiens de travail, sans parler de l'amélioration du bien-être et des Interactions Homme Animal. Ce projet a été reconnu pour la qualité de son travail scientifique. Depuis 2006, elle est membre d'Associations Vétérinaires en Ethologie (VDWE, ESVCE).

En 2009, elle a créé VetEthology (www.vetethology.be). En 2013, Anouck est devenue Spécialiste Européenne en Médecine Vétérinaire Comportementale (Diplomate ECAWBM).

Aujourd’hui, à côté de sa pratique, elle continue à faire de la recherche en Ethologie et en Interactions Homme Animal, avec la collaboration de l'Université de Namur et de l’Institut Belge pour la Thérapie avec Assistance d’Animaux (BIAAT). Elle est conférencière régulière en Belgique et à l'étranger et est fréquemment sollicitée pour la révision d'articles dans journaux scientifiques en éthologie.

Carole Fureix  Voir leur site
Fonction/Profession : Attaché Temporaire à l’Enseignement et à la Recherche
Université : Université de Bristol
Site internet : http://www.bristol.ac.uk/vetscience/research/welfare-behaviour/

Carole Fureix a obtenu son doctorat de biologie en 2010 au sein de l’UMR CNRS 6552 Ethologie Animale et Humaine à l’université de Rennes 1. Elle a continué par une recherche postdoctorale à l'Université de Guelph (Canada) de 2012 à 2014. Actuellement elle fait une recherche postdoctorale à l'Université de Bristol (UK).
Son travail porte sur les relations entre états émotionnels et conditions environnementales (chez le cheval et les rongeurs de laboratoire), et plus précisement si des animaux non-humains pourraient développer, lorsqu'ils sont confrontés à des conditions de vie sous-optimales, des états qui ressembleraient à la dépression clinique chez l'homme.

Caroline Gilbert  Voir leur site
Caroline Gilbert est vétérinaire (2007) et Maître de Conférence à l’Ecole Nationale Vétérinaire d’Alfort (Paris). Elle y enseigne l’Ethologie et le Bien-Etre des animaux domestiques. Elle a obtenu sa thèse de doctorat en Physiologie, Biologie et Ecologie à l’Université Pasteur Strasbourg, en 2006.
Ses recherches portent sur les adaptations physiologiques et comportementales des organismes, en réaction aux contraintes de l’environnement, qu’il soit naturel ou domestique. Cette thématique de recherche est interdisciplinaire. Elle inclut des études allant du niveau individuel jusqu’au niveau de la population, et met en relation l’éthologie avec la physiologie intégrative et l’écologie.
Ainsi, ont été étudiés dans le milieu naturel : l’économie d’énergie grâce à la thermorégulation sociale dans diverses espèces : lapereaux, manchots empereurs, éléphants de mer ; et dans le milieu domestique : le bien-être animal et les états émotionnels positifs et negatifs liés au stress chez le cheval et chez le chien.

Céline Rochais  Voir leur site
Fonction/Profession : doctorante au département éthologie humaine et animale de l'université de Rennes
Université : Université de Rennes
Site internet : www.ethos.univ-rennes1.fr

Doctorante au département éthologie humaine et animale de l'université de Rennes.
Sa thèse vise à identifier des caractéristiques individuelles et les facteurs de variations de l'attention du cheval (e.g. impact de l'age, sexe, race, bien-être, conditions de vie et équitation). Elle a développé de nouveaux tests expérimentaux pour évaluer l'attention des chevaux. Ces tests ont ensuite été utilisés dans différents sites équestres afin d'identifier des variations d'attention en fonction des conditions de vie des chevaux par exemple.

Christa Wyss  Voir leur site
De nationalité suisse, Christia Wyss est ingénieure agronome et éthologue. Elle travaile comme collaboratrice scientifique, dans le Groupe élevage et détention de chevaux de l’Agroscope (Haras national suisse).
Elle est chargée de la recherche, de l’enseignement et de la vulgarisation dans les domaines de l’éthologie, de la garde et de l’entrainement des chevaux.

Claire Diederich  Voir leur site
Fonction/Profession : Vétérinaire, Chargée de cours en Ethologie générale, Ethologie Appliquée, Bien-être animal et Problèmes de comportement des animaux domestiques et de laboratoire
Département : Département de Médecine Vétérinaire (URVI : Unité de Recherche Vétérinaire Intégrée), UNamur - Namur
Site du département : www.fundp.ac.be/sciences/veterinaire
Site personnel : Claire Diederich

Claire Diederich a rejoint le cercle très fermé des experts européens en Bien-Etre animal et Médecine Comportementale, section Bien-Etre animal, Ethique et Législation. Une nomination qui n’a rien d’étonnant puisque, depuis plus de 20 ans, elle consacre sa recherche à l’étude du comportement et du bien-être animal, avec le chien comme modèle.
Le développement comportemental, les relations à l’homme, l’intégration dans la société humaine à travers les problèmes de comportement (prévention et traitement) et les services que cette espèce rend à l’homme (chiens de garde militaires, activités assistées par l’animal) ont ainsi été étudiés à l’UNamur, par le biais de thèses de doctorat, mémoires de master et travaux de bacheliers. L’expertise de Claire Diederich s’étend également à d’autres espèces, du mouton à la souris, en passant par le cheval.
Claire Diederich est active dans différents cénacles. Elle préside le premier Conseil Wallon du Bien-Etre animal, organe d’avis pour le Ministre wallon du Bien-Etre animal. Elle est membre du bureau du Journal of Veterinary Behavior : Clinical Applications and Research (journal américain de publications scientifiques). Elle fait également partie, en France, du groupe de travail Bien-Etre Animal de l’ANSES (Agence Nationale de sécurité sanitaire, de l’alimentation, de l’environnement et du travail).

Inga Wolframm

(c) photo prise par Irene Leusink
Dr. Inga Wolframm a fait son doctorat sur la psychologie de sport dans les sports équestres. Elle est accréditée comme psychologue de sport aux Pays-Bas, en Grande-Bretagne et en Allemagne. Elle est professeur dans le programme "Equine, Leisure & Sport" de la Haute Ecole Van Hall Larenstein (Wageningen University and Research Centre). Elle enseigne et supervise des projets de recherche, surtout dans le domaine de la psychologie de sport, entraînement mental et interaction cavalier-cheval.

Elle est fondatrice et psychologue de sport chez le "Equine Talent Squad", un groupe de jeunes étudiants talentueux de Van Hall Larenstein qui atteignent du succès aux sports équestres. Inga est l’auteur de 3 livres en Allemand. Son quatrième livre "The Science of Equestrian Sports Theory, Practice and Performance of the Equestrian Rider" sera disponible dans quelques mois. Elle écrit aussi des articles dans les journaux scientifiques et équestres.

Lieve Meers
Lieve Meers a obtenu son Master en Psychologie a l’Université de Gand en 1995. Elle a suivi un post graduat de deux ans (2003-2005) en 'Animal Assisted Therapy' à la DePaul University (Chicago, USA) & PAN Inc (USA). Entre 1991 et 1998 elle était professeur d’éthologie et de psychologie du sport au 'Flemish Riding Academy (Bloso Ternat)'. De 1995 à 2011 elle était rattachée en tant que collaboratrice scientifique au laboratoire d'éthologie (Université de Gand). Depuis 2010 jusqu'à présent elle enseigne à l'Institute Belge pour la Thérapie avec l'Assistance d’Animaux (dont elle est co-fondatrice) et est psychologue au centre de thérapie TR&C (www.domein-kattenheye.be).

Lieve est l'auteur d’un série de 4 livres éducatifs en néerlandais et en anglais: «Healing with animals». Elle rédige aussi des articles dans des journaux scientifiques et des journaux spécialisés. Elle est auteur ou co-auteur de plusieurs publications dans des revues scientifiques internationales et de chapitres dans des livres concernant les interventions assistées par l’animal. On peut trouver la liste des articles sur http://zorgboerderij.de/bieb-iad.html.

Ces publications traitent d’avis et de domaines de recherche concernant les sujets suivants: bien-être des animaux employés lors d’interventions assistées par l’animal, la relation entre le comportement des animaux et la thérapie assistée par l’animal, les activités avec assistance de l’animal, le travail éducatif assisté par l’animal.

Marc Pierard
Marc Pierard a obtenu son Master en zoologie à l’Université d’Anvers en 1989. Spécialisé en éthologie, il a participé à 11 projets de recherche dans l’habitat naturel de nombreuses espèces d’animaux (oiseaux, éléphants, lycaons, gorilles, bonobos, antilopes, singes). Depuis 2006 il se focalise sur l’éthologie appliquée du cheval domestique et des éléphants en captivité.

Marc est membre de la fondation ‘International Society for Equitation Science’ (ISES, www.equitationscience.com). Dans le cadre de son doctorat au KU Leuven, ses recherches portent principalement sur la construction d’un éthogramme du cheval domestique dans ses interactions avec l’homme. En plus d’intervenir dans des formations universitaires et professionnelles, il donne des démonstrations et des présentations afin de vulgariser les connaissances scientifiques en éthologie équine.

Marc Vandenheede
Département de productions animales - Ethologie vétérinaire et bien-être des animaux
Site personnel : Marc Vandenheede

Martine Hausberger  Voir leur site
Fonction/Profession : directrice de recherches 1ière classe au CNRS et directrice de l’unité « Ethologie animale et humaine – EthoS », unité mixte CNRS/Université de Rennes 1
Université : Rennes 1
Site internet : www.ethos.univ-rennes1.fr

Directrice de recherches 1ère classe au CNRS et directrice de l’unité « Ethologie animale et humaine – EthoS », unité mixte CNRS/Université de Rennes 1.
Elle a obtenu un Doctorat de 3ième cycle en 1981, puis un Doctorat d’Etat en 1986, date à laquelle elle a intégré le CNRS. Ses expériences postdoctorales comprennent l’Australie, la Nouvelle Zélande (University of Auckland Award), l’Allemagne (DAAD, von Humboldt, ESF) et la Grande Bretagne (Bristish Council Fellowship). Son domaine de recherches est l’étude du comportement avec deux axes principaux : vie sociale, cognition, communication ; relation homme/animal et bien-être.
Ses projets allient recherche fondamentale et recherche appliquée dans une dimension interdisciplinaire affirmée. Dans le domaine de la recherche appliquée chez le cheval, elle est responsable ou correspondante entre outre de diverses actions sur la relation homme-cheval avec les Haras Nationaux et la Caisse Centrale de la Mutualité Sociale Agricole.
Martine Hausberger est auteur ou co-auteur de plus de 80 publications dans des revues scientifiques internationales, 25 ouvrages et chapitres d’ouvrages et a organisé plusieurs conférences et symposia internationaux.

Mathilde Valenchon  Voir leur site
Fonction/Profession : doctorante en éthologie
Université : Université François Rabelais de Tours, France
Site internet : Cliquez sur ce lien

Mathilde Valenchon est actuellement en deuxième année de thèse au sein de l’équipe « Comportement Neurobiologie et Adaptation » à l’INRA de Nouzilly (UMR6175 Physiologie de la Reproduction et des Comportements), sous la direction de Frédéric Lévy et de Léa Lansade. Son travail consiste à déterminer les facteurs influençant les capacités d’apprentissage des chevaux. Parmi ces facteurs, elle s’intéresse principalement au tempérament des individus, à leur expérience émotionnelle et à leurs conditions de vie.

Sara Hintze
Université : Université de Bern, Allemagne

Sara a étudié la medicine vétérinaire à l’Université de Giessen en Allemagne. C’est pendant cette période que s’est développé son intérêt pour les recherches sur le bien-être animal. Elle a donc été impliquée dans différentes études dans la “Division and of Animal Welfare and Ethology » de même université.
A la suite de ses études de vétérinaire, elle a obtenu un Master en Comportement animal appliqué et Bien-Etre animal de l’université d’Edinburgh au Royaume Uni. Celui-ci inclut une thèse sur les causes et conséquences du comportement de monte chez les porcs en fin d’engraissement.
Sa thèse de doctorat est conduite à l’Université de Bern en Suisse sous la supervision du Prof. Hanno Würbel. Ses recherches portent sur les émotions chez les chevaux ayant pour but d’identifier des indicateurs comportementaux de la valence émotionnelle pour le cheval (positive ou négative).
Pour cela, ils essaient d’établir un test cognitif de biais jugement, adapté aux chevaux. De cette manière, ils visent à développer une méthode de référence objective afin de détecter des indicateurs comportementaux. Sara est très intéressée par les différentes approches qui permettent d’évaluer le bien-être animal de toutes les espèces ainsi que dans le comportement animal stéréotypé.

Véronique Servais
Véronique Servais est psychologue et professeur en anthropologie de la communication à l’Université de Liège. Après avoir obtenu son diplôme de psychologue, elle est partie se former à la thérapie brève et à l’approche systémique au Mental Research Institute de Palo Alto, en Californie. Elle a ensuite collaboré pendant quelques années avec l’Institut Gregory Bateson de Liège, puis a entamé une recherche de doctorat sur les effets thérapeutiques d’interactions avec des dauphins captifs pour des enfants atteints d’autisme, sous l’égide du Fonds National de la Recherche Scientifique, au sein du Département des Arts et Sciences de la Communication à l’Université de Liège. Elle a poursuivi ses recherches sur la communication et les interactions humains/animaux au sein du Laboratoire d’Anthropologie Sociale du Collège de France, à Paris, puis à nouveau à l'Université de Liège. Aujourd'hui, elle s’intéresse notamment aux expériences non ordinaires qui surviennent dans certaines rencontres entre humains et dauphins, ainsi qu'au rôle de l'imaginaire dans les rencontres avec les animaux. Elle a publié de nombreux articles sur la communication et les interactions entre humains et non-humains.

 


© 2009-2017 ~ Colloque d'Ethologie du Cheval à Namur ~ Tous droits réservés
130901 visiteurs